Saint-Denis,
Plaine Commune,
Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis regroupe les intercommunalités de Plaine Commune, Est-Ensemble, Paris Terres d’Envol et Grand Paris Grand Est.
La ville historique de Saint-Denis y fédère l’identité patrimoniale ancienne de ce territoire, auquel s’ajoute un passé industriel ouvrier qui compose le paysage urbain commun d’une majorité de ses villes. Tout le territoire connaît une croissance démographique au cœur de la construction métropolitaine et des échanges européens et internationaux. Les habitant.e.s sont issu.e.s en moyenne pour un tiers de mouvements migratoires passés et contemporains, le territoire accueillant près de 150 nationalités : elles sont le terreau d’une diversité culturelle qui constitue une richesse inestimable.

Image

La Seine-Saint-Denis est à la fois le département le plus jeune et le plus pauvre de France. Entre 2010 et 2020, environ 460 000 jeunes de moins de 20 ans vivent en Seine-Saint-Denis : ils représentent 30% de la population. Il est urgent de corriger les inégalités sociales et territoriales, en particulier pour une jeunesse qui demain sera en âge de décider, de construire, de gouverner. Le territoire est un carrefour d’emplois, les plus qualifiés sont réservés à des métropolitains diplômés qui profitent d’un maillage de mobilité urbaine exceptionnel, alors qu’une grande partie des travailleurs séquano-dionysiens traversent la métropole pour de longs trajets dans des transports saturés.
Or le secteur artistique et culturel, avec ses industries et ses fabriques, son patrimoine et ses scènes diverses, est au cœur de la dynamique économique du territoire. Nos politiques culturelles doivent faire de cette diversité l'emblème du territoire. La Seine-Saint-Denis a fait l’objet dans les années 90 d’une politique culturelle qui a permis de construire de nombreux équipements. A cet héritage doit s’ajouter une volonté de soutenir et développer toutes les pratiques artistiques que ses habitants expérimentent, qui composent les scènes et paysages culturels du territoire. En ce sens, la Seine-Saint-Denis nécessite une politique d'expérimentation culturelle ambitieuse, à la hauteur des aspirations de ses habitant.e.s. Mettre en œuvre une politique de développement culturel qui permette à chacun de participer à la vie culturelle est en enjeu majeur d’émancipation qui participe à former des citoyens à la fois ouverts et tolérants, à même de relever les défis de leur territoire et d’y inscrire un horizon désirable. C’est un enjeu crucial pour le développement de ce territoire et sa jeunesse.